Une déco sans faire de trous, c’est possible!

Amis locataires, ce billet vous est dédié ! Ayant expérimenté les périples de la location de logement (Merci Paris pour toutes les joies que tu nous procures! #ceci-n-est-pas-une-anti-phrase-mais-un-jeu-de-mots), j’ai été confrontée à la fameuse situation (succédant aux douze travaux d’Hercule pour trouver un logement) où le propriétaire/agence de location s’apprête à vous remettre les clés de – ce qui est sensé être dorénavant – votre appartement :
Bienvenue chez vous ! Bien entendu, vous êtes libre d’aménager votre appartement comme vous le souhaitez à condition de ne pas faire de trous dans les murs.” “Des trous? vous voulez dire de grands percements? Non ne vous inquiétez pas, je ne comptais pas ouvrir de fenêtre entre la SDB et le salon…!” “Ah non non on ne s’est pas bien compris, mais je parlais des percements destinés à recevoir des …. clous !” “…HEIN?! … Mais c’est un non meublé !!!!”

Déco Entrée chez Federica du Blog : junesixtyfive.com


Bref, le choc et la frustration passés, je me suis penchée sur cette question on ne peut plus pertinente et sérieuse :
Comment peut-on aménager, décorer et personnaliser son chez-soi sans faire de trous disgracieux dans les murs ?

Ce n’est qu’après moult recherches et lectures que j’ai réussi à filtrer l’essentiel des astuces pratiques répondant à cette problématique. Je vous livre le Saint Graal en 5 points pratiques !

♣ Les Languettes adhésives : 

Destinées à être accrochées sur les parois murales, les languettes adhésives se présentent sous forme de petites bandes fixantes pouvant supporter jusqu’à 8 kg/languette. Il en existe des tailles différentes, chacune correspondant à un poids donné. Elles permettent notamment de fixer des tableaux, des objets de décoration, des cadre photos mais également du papier peint.

Produit disponible en quincailleries et surfaces de bricolage / Prix conseillé : 3€/unité LeroyMerlin

♣ Le crochet suédois :

Ce type de fixation est constitué d’une attache dotée de trois points en acier trempé. Pour fixer le crochet suédois sur un mur, il suffit d’enfoncer les trois crochets sur le mur à l’aide d’un marteau. Les percements résiduels sont de diamètre infime. Ce type de fixation est particulièrement adapté aux parois en béton et peut supporter des charges allant jusqu’à 30 kg. On le retrouve dans tous les magasins de bricolage pour un prix raisonnable.

Produit disponible en quincailleries et surfaces de bricolage / Prix conseillé : 6.10 € LeroyMerlin

 Les cordes de chanvres suspendues :

Ce système permet de profiter des poutres apparentes au plafond pour en faire des supports d’accroche. A l’aide d’un simple crochet en métal fixé à la poutre, on peut suspendre les cordes à hauteurs différentes pour en faire des étagères, un porte-manteau, une suspension lumineuse ou encore un support à plantes.

Etagères suspendues par cordes ( DIY disponible ici ) – source photos : www.etsy.com

♣ Le système de cimaise :

Bien connue des galeristes et des musées, la cimaise est aujourd’hui de plus en plus présente dans les logements. Ce système d’accrochage peut être fixé au plafond comme au mur et se décline en un large choix de matériaux différents et de suspensions diverses.

Accrochage de cadre photos sur une cimaise – source : cimaises-et-plus.com

♣ La pâte fixante, l’adhésif double-face, la colle ultra-forte:

Il existe aujourd’hui sur le marché un vaste choix de produits de marques permettant d’opérer des fixations murales sans recourir aux percements. Parmi ceux-là, je vous en conseille trois que j’ai utilisé :

1- La Patafix Propower de Uhu

Produit disponible en quincailleries et surfaces de bricolage / Prix conseillé : 4.50 € Castorama

2- Ni clou ni vis de Pattex

Produit disponible en quincailleries et surfaces de bricolage / prix conseillé 6.10 € Castorama

3- Xtrême 150 kg de Tesa

Produit disponible en quincailleries et surfaces de bricolage / prix conseillé : 7.90 € amazon.fr

♣ La double-paroi en liège :

Cette astuce consiste à fixer (avec des languettes adhésives, de l’adhésif double-face, ou de la colle ultra-forte) une planche de liège comme doublure sur votre mur. C’est cette surface qui constituera le support de vos tableaux, cadres, ou objets suspendus. De ce fait, pour pourriez y percer autant de trous que vous le souhaitez ! Le gros avantage de cette astuce est qu’elle vous permet de façonner vos parois de liège sous différentes tailles et formes, elle peut également participer à la décoration de votre intérieur en redynamisant un mur blanc monotone.

Moodboard pour coin bureau / paroi en liège pour accrochage – source : Oraclefox Blog

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Zera Food Recycler : La poubelle qui transforme vos déchets en engrais !

C’est la nouvelle invention qui va révolutionner le recyclage alimentaire, notamment celui à l’échelle domestique : Zera Food Recycler est une poubelle qui transforme vos déchets ménagers en engrais, et ceci, en moins de 24h.

source photo : indiegogo

Présenté au CES 2017 par l’entreprise Whirlpool®, ce produit novateur est d’ores et déjà disponible en pré-commande sur indiegogo. Selon les responsables de la marque, ce produit vise à réduire considérablement les déchets ménagers, tout en préservant l’environnement.  Entièrement automatisé, le concept a été pensé selon un design épuré, et commode, lui revêtant un aspect esthétique mais surtout pratique non-négligeable. Ainsi, le Zera Food Recycler pourra se glisser dans n’importe quelle cuisine et vous permettre à la fois, de rationaliser vos déchets et d’utiliser les engrais produits dans votre jardin ou potager. C’est une alternative ingénieuse et certainement moins laborieuse que le composte classique, qui contribuera peut-être, (on l’espère) à introduire et encourager le mode de vie « Zero Waste » expliqué précédemment sur le blog.  Un geste autant salutaire pour la planète, que gratifiant pour la marque !

source : iletaitunepub.fr
source :iletaitunepub.fr
source : iletaitunepub.fr
source : indiegogo

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

La cuisine ouverte : pratique, fonctionnelle, conviviale !

Les espaces dans lesquels nous vivons deviennent de plus en plus étroits. Chaque centimètre carré compte et se doit d’être rentabilisé par rapport à l’ensemble de la surface habitable. La tendance “cuisine ouverte” (communément appelée : cuisine à l’américaine) ne cesse de gagner du terrain. Aussi bien dans les conceptions nouvelles que dans les réaménagement d’intérieurs, le concept vacille entre adeptes – férus d’espaces ouverts, de lumière et d’originalité – et réticents – plutôt conservateurs au style classique et aux garanties des valeurs sûres. Mais y a-t-il bien un terrain d’entente entre ces deux camps?
Aujourd’hui, une multitude de nuances et d’options ont vu le jour : Cuisine semi-ouverte, traversante, open-bar … Pour le bonheur des usagers !
Si vous rêvez d’une cuisine ouverte design et contemporaine sans savoir comment l’aménager, je vous livre dans ce billet, les détails indispensables à ne pas négliger pour optimiser la surface dédiée et s’ouvrir en toute confiance sur les espaces adjacents.

Séparer les espaces sans cloisonner

Pour éviter les odeurs et une vue plongeante sur la vaisselle sale de la veille, on opte pour une séparation visuelle douce grâce à une verrière d’atelier, un muret bas ou encore des portes à galandage (coulissantes) occupant la surface totale du mur.  Ces solutions garantissent une transition spatiale fluide tout en conservant les entités séjour / cuisine distinctes.

Porte coulissante contemporaine jaune pétillant – DesignMag
Porte coulissante en bois et verre – DesignMag
Système verrière – Côté Maison
Cuisine Frédéric Anton par Lapeyre – Saint-Gobain

Privilégier une cuisine qui se fond dans le décor

Pour se fondre dans le décor, la cuisine s’est dotée aujourd’hui de plusieurs systèmes de meubles aux allures épurées avec des finitions lissées jouant le rôle de trompe-l’oeil. Ainsi, l’espace cuisine se dresse pour compléter la déco du séjour et apporter davantage d’harmonie au lieu. On troque donc les meubles hauts pour un système de rangement complet, les plinthes pour un revêtement sol continu et les détails de poignées marqués par des systèmes de pousse/lâche.

Cuisine en chêne verni façon trompe-l’oeil – lamaison-collection

User des rangements à foison

La clé de succès d’une cuisine dite « belle » est sans aucun doute l’aspect net et organisé sous lequel elle se présente aux invités ou mieux encore aux invités surprise. C’est un atout indispensable dans une cuisine ouverte : donner l’impression qu’elle est rangée à toute heure de la journée.
Pour obtenir un plan de travail propre, il suffit d’un peu d’organisation : User de meubles de rangement conséquents, disposer la plus belle vaisselle sur des étagères apparentes, et enfin ranger les ustensiles après chaque utilisation dans les endroits adaptés.

Cuisine avec multiples rangements – Archzine

Cultiver les détails : vasques, hottes, mobilier…

Pour compléter l’aménagement intelligent et design de la cuisine, les détails devront être pensés jusqu’au petit mobilier tel que : la vasque d’évier qui donne le ton du style adopté en cuisine, la hotte qui constitue une partie essentielle de la décoration de par sa taille, son emplacement et le volume qu’elle occupe en cuisine, la crédence dont le rôle outrepasse l’unique fonction de protection du plan de travail vers une fonction esthétique marquant résolument l’ambiance générale du lieu.

Cuisine Good Wood Cooking avec vasque en bois – AD Magazine
Hotte télécommandée design – Côté Maison
Crédence en mosaïque inox cuivré (Modèle CASTORAMA) – Côté Maison

Oser la couleur, les matières nobles et l’originalité

En choisissant des finitions particulières, la cuisine ouverte se démarque hautement en tant que pièce à vivre. Y apporter de la couleur est donc souhaitable à travers différentes solutions : mur peint, meubles de couleur ou encore revêtement sol à motifs. En optant pour des matières nobles telles que le bois, marbre, béton ciré ou acier la cuisine se dote  instantanément de caractère et de chic. Dans l’ensemble, c’est le lieu par excellence pour laisser libre cour à son imagination et s’exprimer sans retenue !

Cuisine sous verrière par Grégoire de Lafforest – Grégoire de Lafforest Architecte

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Relooker l’entrée de sa maison ? Élémentaire mon cher !

Le hall d’entrée est souvent, l’espace le plus dénigré et le dernier auquel on pense lorsqu’on (ré)aménage son chez-soi, et pourtant c’est l’espace le plus important car il donne la première (et certainement la dernière) impression sur l’ambiance générale de la maison et du mode de vie de ses usagers. Alors, ne lésinons pas dans le choix des couleurs, textures, meubles et ambiances lumineuses qui composent cet espace tampon. 

Je vous livre aujourd’hui 5 astuces pour repenser votre hall d’entrée et le rendre plus chaleureux et accueillant.

1- Bien choisir sa porte

Le choix de la porte d’entrée est souvent négligé, et pourtant, elle peut-être l’élément pivot du look que vous voulez donner à votre hall d’entrée. Il existe plusieurs type de portes, différentes selon les matériaux qui les composent (bois, PVC, aluminium..), leurs performances en matière d’isolation (phonique et thermique), et la sécurité qu’elles offrent (blindée ou pas). Selon tous ces critères, changer de porte d’entrée peut s’avérer fastidieux et coûteux.  Il est donc préférable d’apporter un coup de frais à votre ancienne porte en changeant son revêtement : peinture, stickers, ponçage, vernissage, ajout d’éléments décoratifs…

porte en bois peinte
porte en bois peint, « rose poudré »Pompeli

2- Une entrée distincte

Il est important de faire de votre hall d’entrée un espace distinct du reste des pièces. Cela lui donnera du caractère et permettra aux visiteurs de s’y attarder pour apprécier l’effort que vous y avez fourni pour le repenser intelligemment. Si votre entrée n’est pas déjà marquée par un “SAS”, pensez à la délimiter visuellement à travers:

  • un revêtement au sol différent du reste de la maison
  • un paravent décoratif
  • des plantes d’intérieur
Peinture spéciale sol pour une entrée distincte
Peinture spéciale sol pour une entrée distincteJournal des Femmes

3- Penser pratique, ranger malin

Une entrée bien décorée c’est beau mais une entrée décorée et fonctionnelle c’est encore mieux! Un hall d’entrée peut s’avérer “indispensable” dans la vie de tous les jours. C’est l’endroit où on se débarrasse de tous ces objets encombrants que nous avons traîné toute la journée : clés, parapluie, chaussures, courrier… Et par ailleurs, il constitue un espace “bonus” pour optimiser les rangements chez vous !

Entrée avec meuble de rangementCôté Maison

4- Meubler l’espace : Toujours plus accueillant

Un espace meublé apporte davantage de chaleur et invite à l’accueil. Pensez à meubler votre hall d’entrée comme n’importe quelle autre pièce de votre maison en y apportant tout le soin nécessaire au choix judicieux des meubles : miroir long, meuble à chaussures, tapis, plantes, tableaux, fleurs …

Entrée meublée invitant à s’y attarderCocon de décoration

5- Repenser la lumière 

Pour avoir une entrée accueillante et chaleureuse, il est primordial d’apporter une attention particulière à l’ambiance lumineuse de cet espace. Variez les sources de lumière: 

  • naturelle, à travers des fenêtres, châssis, ouvertures, …
  • artificielle, à travers des appliques murales, spots plafonniers, suspensions et lampes.
Entrée éclairée et lumineuseAlex Closet
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone