Le Buddha Bowl en 3 façons

Le Buddha Bowl, c’est la nouvelle « Tendance Foodie » qui affole la blogosphère en ce moment. Un mélange harmonieux de textures, de formes et de couleurs, une présentation soignée dans de la vaisselle en bambou et un nom aguicheur, sorti des fins fonds des forêts zen, les recettes du Buddha Bowl fusent et ont tout pour plaire. Bien évidemment, il n’y a pas que cela qui m’intéresse ! Bien au-delà, cette combinaison alimentaire présente, de par son « anatomie » – en référence au ventre de buddha – de bonnes qualités nutritionnelles, permettant d’en faire un plat complet, équilibré, et nourrissant au déjeuner comme au dîner. Je me suis penchée sur l’anatomie du Buddha Bowl, que je vous présente ci-dessous, et qui permet ainsi de faire une infinité de combinaisons, de différentes couleurs, saveurs et textures. Cela permet de varier ses plats d’un jour à l’autre, tout en économisant le temps, les ustensiles utilisés, et l’énergie émise dans la préparation (que vous réorienterez pour votre séance de Yoga, plus tard).

Quelle est la base d’un Buddha Bowl ? 

  • De la verdure : Feuilles d’épinards, roquette, chou frisé, meslun, … etc.
  • Des légumes : Crus, rôtis ou cuits au four … en fonction des saisons.
  • Des grains / céréales complètes : Quinoa, riz brun, millet … etc.
  • De la protéine : Tofu, seitan, haricots (noirs, rouges, blancs), pois-chiche, edamame …etc.
  • Des extras : Graines (chia, chanvre, …), pousses germées (soja, alfalfa …), noix et fruits secs.
  • Une vinaigrette

Une fois ce principe assimilé, c’est tout un plaisir de s’adonner à la préparation de vos Buddha Bowl : composez, coupez, disposez, assaisonnez, dégustez !

Je vous propose donc, trois recettes pour commencer, pouvant être déclinées à l’infini selon vos envies !

Recette #1 : Le Sweet Buddha Bowl ( Quinoa / Patate Douce / Avocat )

crédits photo : http://www.thehealthymaven.com/2015/02/the-ultimate-hippie-bowl.html
crédits photo : The Healthy Maven

Ingrédients (2 portions): 

  • du chou frisé
  • 1 patate douce coupée en dés
  • 1 avocat
  • 160g de quinoa cuit
  • quelques baies de goji (à défaut, utiliser des canneberges séchées)
  • graines de courge
  • graines de chanvre
  • quelques pousses d’alfalfa
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • le jus d’un 1/2 citron

Vinaigrette : 

  • 2 c à s de pâte de sésame (Tahin/Tahini)
  • 1 c à s de miel
  • 1 c à c de pâte de miso ou à défaut de sauce Tamari (sauce soja sans blé)
  • le jus d’un 1/2 citron
  • 1 à 2 c à s d’eau (selon consistance désirée)

Préparation :

1- Commencer par passer le chou frisé à la vapeur quelques minutes, le sortir, le découper en lamelles et le mariner dans le mélange : citron, huile d’olive pendant 20 minutes. Réserver de côté.

2- Découper la patate douce en dés, les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson, arroser d’un léger filet d’huile d’olive et enfourner pendant 40 à 45 minutes.

3- Cuire le quinoa (1 volume de quinoa dans 2 volumes d’eau)

4- Préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients, à part l’eau, goûter et ajouter l’eau vers la fin en petites quantités jusqu’à obtention de la consistance voulue.

5- Dans un bol, disposer en petits tas distincts, tous les ingrédients. Ajouter la vinaigrette au moment de servir.

6- Déguster !

Recette #2 : Le Protein Buddha Bowl ( Tofu / Pois-chiches / Avocat )

crédits photo : http://thewholeserving.com/wp/spicy-chickpea-burrito-bowl/
crédits photo : The Whole Serving

Ingrédients (2 portions): 

  • feuilles de Batavia ou de chaine vertes
  • 160g de Tofu ferme + huile d’olive, herbes de provence, curcuma, poivre et sauce soja.
  • 250g de pois-chiches (trempés 12h, cuits à l’eau et sel ou en conserve rincés à l’eau fraiche – s’assurer qu’ils ne contiennent pas de sulfites – ) + 1/2 c à c de poudre d’ail, 1/2 c à c de poudre d’oignon, 1/2 c à c de cumin, du piment de Cayenne, paprika, 1 c à s d’huile d’olive, sel de mer et poivre.
  • 1 avocat
  • des tomates cerises
  • en option : piment jalapeno
  • des graines de lin

Vinaigrette :

  • 1/2 tasse de noix de cajou crues trempées pendant 12h
  • 1 tasse d’eau
  • le jus d’un 1/2 citron vert
  • sel de mer / poivre
  • en option : 2 c à s de levure maltée

Préparation :

1- Préparer les pois-chiches grillés : les mettre dans un sac de congélation, y ajouter : l’ail en poudre, l’oignon en poudre, le cumin, le piment, paprika, sel, poivre et huile d’olive. Refermer le sac. Mélanger et disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfourner pendant 30 à 40min à 200°C (en retournant les pois-chiches toutes les 15min pour une cuisson uniforme). Réserver.

2- Préparer le Tofu : découper le bloc de Tofu en petits dés. Mettre dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, 1 c à s d’eau (pour ne pas brûler l’huile d’olive), y ajouter les épices, herbes de Provence et la sauce soja. Retourner plusieurs fois jusqu’à obtenir une dorure uniforme sur tous les côtés. Réserver

3- Préparer la vinaigrette : égoutter les noix de cajou trempées, et les mettre dans un blender. Ajouter l’eau, le jus de citron, sel et poivre, et la levure maltée. Mixer jusqu’à obtention d’un mélange onctueux et lisse.

4- Assembler le bol avec tous les ingrédients

5- Ajouter la vinaigrette 30 minute avant de servir.

6- déguster !

Recette #3 : Le Burrito Buddha Bowl ( Riz / Haricots noirs / Fromage )

crédits photo : http://theliveinkitchen.com/2014/01/30/vegetarian-burrito-bowls-2/
crédits photo : The Live In Kitchen

Ingrédients (2 portions): 

  • feuilles de laitue romaine
  • 250g de haricots noirs (ou blancs) (trempés 12h, cuits à l’eau et sel ou en conserve rincés à l’eau fraiche – s’assurer qu’ils ne contiennent pas de sulfites – ) + 1 c à s d’huile d’olive, un filet d’eau, 1 gousse d’ail écrasée, de la coriandre fraiche finement coupée.
  • 100g de riz complet
  • 1 avocat
  • du mais
  • quelques tomates cerises
  • du fromage râpé, type : Edam, Cheddar, Gouda …etc.
  • de la coriandre
  • du citron vert ou jaune

Vinaigrette : 

  • 4 c à s de fromage blanc frais
  • 1/2 c à c de piment de Cayenne
  • 1/2 c à c de paprika
  • 1/2 c à c de curcuma
  • sel de mer / poivre
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • le jus d’un 1/2 citron vert

Préparation : 

1- Préparer les haricots noirs : Les rincer, les mettre dans une poêle avec l’ail, l’huile d’olive, l’eau et couvrir à feu doux. Laisser épaissir et réserver.

2- Cuire le riz complet selon instructions du paquet (35 à 40 min selon type de grains)

3- Préparer la vinaigrette

4- Composer le bol avec les ingrédients préparés

5- Déguster !


 

4 astuces pour débuter dans le mode de vie « Zéro déchet »

Lorsqu’on entend “zéro déchet”, on peut rapidement esquisser un air de scepticisme, comme pour exprimer la lassitude envers une nouvelle tendance qui emballe la planète. Or, ce mode de vie se veut beaucoup plus modéré que son nom l’indique : le zéro déchet exprime davantage une démarche qui vise à “consommer de manière responsable et rationnelle” générant par ailleurs, moins de gaspillage et donc moins de déchets. Elle devrait être comprise dans une logique de “substitution” des habitudes de consommation par des gestes quotidiens lorsque des alternatives “existent”.

Dans son livre “zero waste home”, Béa Johnson, adepte et une des précurseurs de ce style de vie, résume le zéro déchet en 5 points essentiels :

  • Refuser … ce dont on n’a pas besoin (Refuse)
  • Réduire … ce dont on a besoin mais qu’on ne peut pas refuser (Reduce)
  • Réutiliser … ce dont on a besoin et qu’on ne peut ni refuser, ni réduire (Reuse)
  • Recycler … ce dont on a besoin et qu’on ne peut ni refuser, ni réduire, ni réutiliser (Recycle)
  • Composter … le reste, ce qu’on ne peut ni refuser, ni réduire, ni réutiliser, ni recycler (Rot) (principe de compostage)

Avant de vous livrer les astuces à adopter au quotidien pour s’initier à ce mode de vie, il est primordial de s’y préparer. Pour cela, je vous conseille une liste de courses à faire au départ de votre aventure :

  • Les paniers en osier souples
Paniers souples en osier - http://www.poligom.com/wp-content/uploads/2013/07/a-home-paper.jpg -
Paniers souples en osierPoligom
  • Les totes bags : sacs en tissus (blancs, à motifs, colorés…) en remplacement aux sacs en plastiques.
Tote bag 100% coton biologique - http://www.petite-mila.com/product/tote-bag-vegan -
Tote bag 100% coton biologiquePetite Mila
  • Les pots en verre de tailles différentes (achetés ou recyclés à partir de pots de “confiture, miel, pâte à tartiner…)
Bocaux en verre pour la cuisine - http://archzine.fr/wp-content/uploads/2015/11/2-bocaux-en-verre-pour-la-cuisine-comment-bien-amenager-la-cuisine-avec-bocaux-en-verre.jpg -
Bocaux en verre pour la cuisineArchzine
  • Les filets en tissu ou sacs tressés pour transporter les fruits et légumes
  • Les sacs en tissu pour les graines, légumineuses, fruits secs, oléagineux et pains
Sac en filet - http://www.barnabeaimelecafe.com/uploads/903640311d85460229611185d238e9ad.560x560.optimal.jpg -
Sac en filetBarnabé aime le café

Maintenant, que vous êtes parés pour ne plus surconsommer, l’aventure peut commencer !

Astuce #1 :

Pensez au tri des déchets ménagers. Ce geste vous permettra, outre le fait de participer à réduire l’empreinte écologique, de vous rendre compte de la quantité de déchets inutiles (et ô combien faramineuse) que vous générez dans votre foyer.
Vous pouvez consulter le Guide du Tri pour vous orienter dans cette démarche.

tri sélectif des déchets ménagers - http://www.richerenches-info-mairie.fr/mod_turbolead/upload//image/ordure-menager.jpg -
tri sélectif des déchets ménagers Mairie Richerenches

 

Station de tri sélectif - IKEA -
Station de tri sélectifIKEA

Astuce #2 :

Optez pour des cosmétiques solides (pains de savons au lieu de savon liquide, boules de bains effervescentes au lieu de gel douche, déo en pierre d’alun au lieu d’un déo classique, dentifrice en pastilles plutôt qu’en tube, …) : ces produits contiennent moins d’emballage et donc moins de déchets !

Astuce #3 :

Évitez les formats “emballés individuellement” lorsque vous achetez vos : biscuits, gâteaux, biscottes, bonbons, … Pour transporter vos barres de céréales avec vous, par exemple,  il suffit de les glisser dans une boîte en plastique recyclable (réutilisable plusieurs fois). Privilégiez également les produits à recharges aux autres (lessive, produits ménagers, …).

Astuce #4 :

Cuisinez davantage. Oui, cela vous permettra non seulement d’améliorer vos compétences de “cuistot” pour le bonheur de votre famille, mais également de manger sainement tout en réduisant le nombre d’emballages généré à outrance, par les plats préparés surgelés.

Mood Board : Salon Orchidée

Salon Orchidée


SHOP MY STYLE  :

  • Canapé scandinave tissu grisici: Pièce à Vivre
  • Fauteuil scandinave capitonné Cirrus, ici: Drawer
  • Fauteuil Design Flower Power, ici: Bokja Design
  • Housse de coussin carré en velour « Forrest Green », similaire ici: La Redoute
  • Support pour pots de fleurs, similaire ici: Fern Shop
  • Table octogonale dorée, ici : Zara Home et similaire ici : Urban Outfitters
  • Accessoires Déco Ananas dorés, ici: Anthropologies et similaire ici : H&M Home
  • Applique luminaire en Bronze/Cuivre, similaire vue ici: Cedar & Moss et ici: Bloomingville
  • Indications pour palette de couleurs : Vert anglais / Aubergine / Framboise / Mauve poudré / Parme

3 salades « On the Go » pour (ce qui reste de) l’été

Salade #1 : Greek Goddess quinoa Salad

quinoa salad
crédit photos : Cooking can be funny

Ingrédients :

  • quinoa
  • Tomates cerises (rouge et jaune)
  • Olives noires
  • Mesclun ou jeunes pousses d’épinards
  • Feta
  • Persil + Ciboulette fraîchement ciselés

Vinaigrette :

  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à café d’huile d’olive
  • 1 filet de citron fraîchement pressé
  • mélange des 5 baies ou piment de cayenne
  • curcuma
  • graines de lin
  • herbes de provence

Préparation :

1- Cuire 1 volume de quinoa dans deux volumes d’eau (porter le mélange à ébullition puis baisser le feu et continuez la cuisson jusqu’à évaporation entière de l’eau). Retirer hors du feu et réserver de côté.

2- Dans un saladier, mettre les tomates cerises coupées en deux, les jeunes pousses, la feta et les herbes.

3- Ajouter la vinaigrette 30min avant de servir et mettre le tout au réfrigérateur.

4- Déguster frais. Bon appétit !


Salade #2 : Mixed Beans Salad

9bd548982fbb7e2ffd88d5f23510d2b3
crédits photo : WW

Ingrédients :

  • Haricots rouges et blancs (cuits à l’eau et sel ou en conserve rincés à l’eau fraîche)
  • Branche de céleri coupée en dés
  • Poivron rouge / jaune et/ou orange

En option :

  • oignon rouge finement coupé
  • jalapeno ou piment rouge finement coupé

Vinaigrette :

  • le jus d’un citron vert
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • piment de cayenne
  • paprika
  • cumin
  • poivre noir
  • persil haché

Préparation :

1- Mélanger tous les ingrédients dans un saladier

2- Verser par dessus la vinaigrette

3- Réserver au réfrigérateur quelques heures avant de servir

4- Dégustez !


Salade #3 : Pasta luego Salad

crédits photo http://thecafesucrefarine.com/2016/08/roasted-tomato-fresh-mozzarella-pasta/
crédits photo :  The Café Sucre Farine

Ingrédients :

  • Pâte de sarrasin ou de blé semi-complètes
  • Tomates cerises
  • roquette
  • copeaux de parmesan(facultatifs)
  • mais
  • Mozzarella de Buffala en billes (AOP)

Vinaigrette :

  • feuilles de basilic
  • jus de citron
  • vinaigre balsamique
  • Huile d’olive
  • poivre ou mélange des 5 baies

Préparation :

1- cuire les pâtes al dente (temps de cuisson mentionné sur l’emballage)

2- Dans un saladier, mélanger les ingrédients et les pâtes cuites et refroidies

3- Ajouter la vinaigrette et réserver au frais

4- Dégustez !

 

Les indispensables de mon placard végétarien

Lorsqu’on débute dans un mode alimentaire à dominante végétale, la première question qui se pose est : Quelles courses faire, et où? J’ai également été sujette à ces préoccupations au départ de mon aventure végétarienne. A premier abord, cela semble difficile à gérer, mais avec de l’expérience et un peu d’organisation, on finit par développer les bons réflexes d’achat qui garantissent une séance “courses” complète, optimale et efficace.
Je vous livre une liste des aliments “indispensables” à mon placard végétarien pour une alimentation saine et équilibrée. (en complément aux fruits et légumes frais, divers et variés, évidemment !) 

1- Les céréales et légumineuses :

Principale source d’amidon, les céréales  complètes apportent en plus les fibres essentielles au bon fonctionnement du système digestif, ainsi qu’une dose considérable de vitamines du groupe B (B1,B2,PP). Les légumes secs (légumineuses) sont quant à eux, riches en protéines, éléments minéraux (phosphore, fer) et vitamines du groupe B. Ils apportent environ 24% de protéines. Il est ainsi nécessaire de les associer aux céréales afin de compléter mutuellement leur acide aminé déficitaire. Cette association est davantage obligatoire dans un régime alimentaire strictement végétalien.

  • Quinoa, sarrasin, blé complet, riz thai, millet …
  • pois-chiche, lentilles vertes/corail, haricots rouges/blancs,…
  • cracottes ou pain des fleurs
  • protéines de soja texturées

cereales_690x350
source photo : Céréales
Legumes_secs
source photo : Healthy Happy Cool

2- les farines et fécules :

Farines sans gluten :

  • Farine de sarrasin
  • Farine de châtaigne
  • Farine de petit épeautre
  • Polenta
  • Farine de riz complet
  • Farine de coco
  • Farine de chanvre
  • Farine d’amarante
  • Farine de lupin
  • Fécule de pomme de terre
  • Fécule de maïs

Farines avec gluten :

  • Flocons d’avoine
  • Farine de blé
  • Farine d’épeautre
  • Farine d’orge
  • Farine de seigle

3- Les pâtes :

Sur le plan nutritionnel, les pâtes apportent beaucoup de glucides complexes avec un faible taux de matières grasses. Ainsi, elles permettent un bon apport d »énergie tout en évitant un trop-plein de calories. Sèches ou fraîches, les pâtes sont idéales lorsqu’elles sont complètes ou semi-complètes, et permettent de récupérer après un effort physique.

  • Pâtes de sarrasin
  • Pâtes de pois-chiche
  • Pâtes de petits pois
  • Vermicelles de riz
  • Vermicelles de Haricots mungo
  • Vermicelles de patate douce
  • Nouilles “Soba” de sarrasin
  • Nouilles de riz brun
pates sans gluten
source photo : 100laitnigluten

4- Les aides culinaires et compléments alimentaires :

  • Sucre de coco complet
  • Sucre de canne complet (Muscovado)
  • Miel
  • pâtes d’oléagineux : sésame grillé, amandes, noisettes, cacahuètes …
  • Crème de coco
  • Crème de riz, soja, avoine
  • Algues (Agar-agar, Spiruline…)
  • levure diététique (maltée) en flocons
  • graines de chia, lin, courges, chanvre…
les-graines-atouts-sante
Source photo : Huffpost

5- Les laits végétaux :

Considérées aujourd’hui comme une bonne alternative au lait d’origine animale, les boissons lactées végétales présentent plusieurs avantages à être intégrées dans une consommation quotidienne quel que soit le régime alimentaire suivi. Tout d’abord, les laits végétaux sont plus digestes, car ils ne contiennent pas le sucre « lactose » contenu dans le lait de vache. Ils conviennent donc aux personnes intolérantes au lactose ou à la caséine. Ensuite, ils sont riches en nutriments, notamment minéraux, vitamines et fers,… provenant des oléagineux qui les composent. Et enfin, ils fournissent un bon apport en acides gras. Il est toutefois, préférable de les choisir bio et « sans sucres ajoutés ».

  • Lait d’amande
  • Lait de coco
  • Lait de noisettes
  • Lait de soja
  • Lait de riz
  • Lait d’avoine
Source : www.whatscookinggoodlooking.com
Source photo : Whatscookinggoodlooking

6- Oléagineux et fruits secs :

Aliés du régime méditerranéen qui permet de prévenir les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux, les graines oléagineuses sont très riches en fibres, bonnes graisses et anti-oxydants tout en présentant un index glycémique bas, ce qui leur confère une qualité nutritionnelle notable. Certaines noix, comme les amandes par exemple, ont une plus grande teneur en calcium que les produits laitiers : 248mg contre 120mg pour le lait de vache (au 100g). Intégrés raisonnablement et quotidiennement dans notre alimentation, les fruits oléagineux contribuent à maintenir l’équilibre métabolique, ce qui empêche les fluctuations de poids indésirables.

  • Pruneaux
  • Dattes
  • Figues sèches, raisins secs, …
  • Gousses de caroube
  • Amandes, noisettes, noix de cajou, …

7- Huiles et condiments :

Les acides gras apportés par les lipides sont des nutriments indispensables au bon fonctionnement du corps humain, au même titre que les vitamines. L’Homme étant incapable de les produire lui-même, ces acides gras essentiels (AGE) doivent être, inéluctablement fournis par l’alimentation, notamment par les graines végétales. Extraites à partir de ces graines, les huiles végétales peuvent être utilisées (selon leur point de fumée) à chaud, dans les cuissons ou à froid, dans les salades.

  • Huile d’olive
  • Huile de noix de coco vierge
  • Huile de noisette
  • Huile de sésame grillé
  • Huile d’argan
  • Sauce tamari, pâte de miso
  • Moutarde, sauce piquante
  • Vinaigre de cidre
  • Vinaigre balsamique
  • Epices diverses (curcuma, poivre, paprika, gingembre, cannelle, graines de coriandres, herbes séchées, baies, piment de cayenne, clou de girofle, badiane, …)
Olio di oliva
crédits photo : Getty
Epices-1-Monticello-Fotolia
source photo : superwellness

La plupart de ces produits sont vendus en grandes / moyennes surfaces, et épiceries. Certains, sont vendus dans les boutiques BIO (la vie claire, bio c’ bon, naturalia…), d’autres en magasins spécialisés (asiatique, indien, turcs…). Tous, se trouvent sur des sites en ligne tels que :

www.iherb.com

www.boutique-vegan.com

www.unmondevegan.com

www.lavieclaire.ma

Pour conclure, je dirai que le secret d’une alimentation saine et équilibrée (quel que soit le mode alimentaire), réside dans la diversité des aliments et la mise en avant des modes de cuisson douce (vapeur, à l’étouffée, à basse température). Une règle d’or à respecter pour y parvenir : Variez les couleurs et les textures dans votre assiette à chaque repas, et assurez-vous de reconnaître le goût de chaque aliment qui la compose !

Relooker l’entrée de sa maison ? Élémentaire mon cher !

Le hall d’entrée est souvent, l’espace le plus dénigré et le dernier auquel on pense lorsqu’on (ré)aménage son chez-soi, et pourtant c’est l’espace le plus important car il donne la première (et certainement la dernière) impression sur l’ambiance générale de la maison et du mode de vie de ses usagers. Alors, ne lésinons pas dans le choix des couleurs, textures, meubles et ambiances lumineuses qui composent cet espace tampon. 

Je vous livre aujourd’hui 5 astuces pour repenser votre hall d’entrée et le rendre plus chaleureux et accueillant.

1- Bien choisir sa porte

Le choix de la porte d’entrée est souvent négligé, et pourtant, elle peut-être l’élément pivot du look que vous voulez donner à votre hall d’entrée. Il existe plusieurs type de portes, différentes selon les matériaux qui les composent (bois, PVC, aluminium..), leurs performances en matière d’isolation (phonique et thermique), et la sécurité qu’elles offrent (blindée ou pas). Selon tous ces critères, changer de porte d’entrée peut s’avérer fastidieux et coûteux.  Il est donc préférable d’apporter un coup de frais à votre ancienne porte en changeant son revêtement : peinture, stickers, ponçage, vernissage, ajout d’éléments décoratifs…

porte en bois peinte
porte en bois peint, « rose poudré »Pompeli

2- Une entrée distincte

Il est important de faire de votre hall d’entrée un espace distinct du reste des pièces. Cela lui donnera du caractère et permettra aux visiteurs de s’y attarder pour apprécier l’effort que vous y avez fourni pour le repenser intelligemment. Si votre entrée n’est pas déjà marquée par un “SAS”, pensez à la délimiter visuellement à travers:

  • un revêtement au sol différent du reste de la maison
  • un paravent décoratif
  • des plantes d’intérieur
Peinture spéciale sol pour une entrée distincte
Peinture spéciale sol pour une entrée distincteJournal des Femmes

3- Penser pratique, ranger malin

Une entrée bien décorée c’est beau mais une entrée décorée et fonctionnelle c’est encore mieux! Un hall d’entrée peut s’avérer “indispensable” dans la vie de tous les jours. C’est l’endroit où on se débarrasse de tous ces objets encombrants que nous avons traîné toute la journée : clés, parapluie, chaussures, courrier… Et par ailleurs, il constitue un espace “bonus” pour optimiser les rangements chez vous !

Entrée avec meuble de rangementCôté Maison

4- Meubler l’espace : Toujours plus accueillant

Un espace meublé apporte davantage de chaleur et invite à l’accueil. Pensez à meubler votre hall d’entrée comme n’importe quelle autre pièce de votre maison en y apportant tout le soin nécessaire au choix judicieux des meubles : miroir long, meuble à chaussures, tapis, plantes, tableaux, fleurs …

Entrée meublée invitant à s’y attarderCocon de décoration

5- Repenser la lumière 

Pour avoir une entrée accueillante et chaleureuse, il est primordial d’apporter une attention particulière à l’ambiance lumineuse de cet espace. Variez les sources de lumière: 

  • naturelle, à travers des fenêtres, châssis, ouvertures, …
  • artificielle, à travers des appliques murales, spots plafonniers, suspensions et lampes.
Entrée éclairée et lumineuseAlex Closet