Mes alternatives NATURELLES au sucre raffiné

“Arrêtez le sucre raffiné !” “Le sucre blanc, c’est un poison !” “Toutes les maladies graves ont pour origine une consommation régulière et excessive de sucre !” Ces messages alarmistes – et bien d’autres plus inquiétants – foisonnent de parts et d’autres nourrissant notre quotidien de “stressés de la vie” avec davantage de psychoses et d’obsessions. Bannir le sucre raffiné de son alimentation est, certes, une nécessité avérée pour stopper la détérioration de l’organisme. Mais par quoi peut-on le remplacer?
A chaque fois que je répondais “sans sucre pour moi” à une invitation de café, j’avais droit à ces deux réflexions :

– Ah? tu ne prends pas de sucre, tu es diabétique?
– Et tu le remplaces par quoi, du coup?

Ces deux remarques m’ont toujours paru drôles (un peu lourdes à la longue, j’avoue), jusqu’au jour où je me suis rendue compte qu’elles émanent non pas du fait d’ignorer le danger du sucre raffiné, mais plutôt de ne pas savoir comment le remplacer, et par ailleurs d’y succomber (ce que je trouve plus grave!!). Ça revenait à dire : « Alors oui je sais que le sucre blanc est un poison mais tu vois je n’y peux rien, je ne supporte pas le goût fade des aliments ! » (aberration que de privilégier les tocades de son palais à la santé de son corps et son esprit !?).
Face à cela, je n’avais d’autres choix que de me pencher sur le sujet pour partager mon vécu personnel face à cette situation et les alternatives naturelles qui m’ont permis de bannir définitivement le sucre blanc de mon quotidien et cela depuis plus de 3 ans déjà!
Aujourd’hui, ajouter du sucre blanc dans mes aliments me paraît impossible, le goût m’écoeure et je peine à finir les dernières bouchées d’un gâteau d’anniversaire ou d’une gaufre au chocolat. Mais je vous rassure cela n’a pas toujours été le cas ! C’est en s’armant de patience qu’on dépasse la phase critique de dépendance : Il faut compter généralement entre 3 à 4 semaines avant que l’organisme n’installe de nouvelles habitudes. Suite à cela, place à la délivrance et au bien-être !
Avant de vous livrer mes 5 alternatives naturelles au sucre blanc, je commencerai par revenir sur un amalgame très répandu, qu’il est indispensable de corriger.

Lorsqu’on parle d’éradiquer le sucre, il ne s’agit pas de couper toute forme de goût sucré de son alimentation, encore moins de bannir les glucides de cette dernière ! (grossière erreur !) Il s’agit bien du sucre raffiné ayant subi plusieurs étapes de raffinage lors des différents processus d’industrialisation pour arriver à un produit final composé à 99% de calories vides, ayant perdu toutes ses propriétés nutritives. Blanchi, le sucre raffiné devient propice au développement des bactéries bucco-dentaires et intestinales, mais également aux dépendances alimentaires, au diabète, à l’obésité et aux maladies cardiovasculaires. Existant sous plusieurs appellations (plus d’une soixantaine selon cette étude Américaine ) sa traque devient alors très difficile : blanc, brun, roux, saccharose, maltose, sirop de .. , aspartame…etc. C’est ce que montre cet extrait du documentaire Sucre, le doux mensonge de Michèle Hozer. 
Ainsi, il est indispensable de s’habituer à lire les étiquettes présentes sur les emballages des produits industriels, afin d’avoir, a minima, le bénéfice du doute.
Maintenant, place aux alternatives naturelles que j’utilise dans le cadre d’une consommation quotidienne ou pour les préparations sucrées et recettes de cuisine. 

❀ Le sucre de canne complet ou intégral (Rapadura): ET NON PAS LE SUCRE BRUN OU ROUX !! Contrairement à ces derniers, le sucre de canne intégral n’a subi aucune étape de raffinage. Il est totalement pourvu de la mélasse et des minéraux naturels de la canne à sucre, et est obtenu par pressage direct après évaporation de l’eau. Il a une couleur brune foncée – rappelant celle du caramel – grâce au fer naturellement présent et son goût se situe entre la vanille bourbon et la réglisse. Il s’accommode aussi bien en pâtisserie, dans les boissons chaudes (thé, café) et smoothies. 

❀  Le sucre de coco complet : plus exotique (et moins facile à trouver), le sucre de coco provient de la sève de la fleur de cocotier. Il ressemble au sucre roux, de par sa couleur et a un goût caramélisé très prononcé. En revanche, il a comme avantage de posséder un index glycémique très bas : environ 24,5. Ce qui le rend nettement meilleur en qualité nutritive comparé au sucre blanc. Son seul “bémol” (pas pour moi en tout cas ! ) est son pouvoir sucrant inférieur au sucre blanc. Il convient notamment de l’utiliser dans les chocolats chauds, sur des crêpes, ou pour caraméliser les gâteaux tels que la crème brûlée.

Sucre de Coco – source : bio-atmosphere.ch

❀  Le miel : le vrai, celui que l’abeille produit après avoir butiné dans les collines et montagnes, et non celui produit à partir d’un mélange de sucre ayant fermenté dans des cires de ruches (si si ils font bien ça et pire encore). Le miel pur reste un produit rare à se procurer et donc cher, c’est la raison pour laquelle il est préférable de l’acheter bio auprès d’apiculteurs “de confiance” et de n’en utiliser que dans des boissons chaudes telles que les tisanes ayurvédiques ou les thés (car au contact de liquides, le miel révèle toutes ses propriétés bienfaisantes).

source : santenatureinnovation.com

❀   Les bâtonnets de cannelle : Très réputée pour contrôler le taux de sucre dans le sang, la cannelle (en particulier sous forme de bâtonnets) est une bonne alternative au sucre raffiné notamment dans les boissons chaudes. En plus d’avoir une activité anti-oxydante très élevée et des propriétés antibactériennes puissantes, son goût prononcé permet de relever les différentes préparations culinaires.

source : servingjoy.com

❀  Les dattes et pâte de dattes : Moelleuses et sucrées, les dattes sont l’alternative idéale pour sucrer et parfumer les boissons et les gâteaux. En smoothie ou pour faire du caramel (vegan), elles apportent du fondant à la texture et un goût exquis !

source : bioalaune.com

La plupart de ces produits sont disponibles en grandes surfaces, marchés et boutiques BIO.

Enfin, pour des idées de recettes sans sucre ajouté, je vous conseille de consulter l’e-book gratuit de Lorna Jane : Move over sugar 


ⒷⓄⓃⓊⓈ   ⓇⒺⒸⒺⓉⓉⒺ

Le caramel de dattes au beurre d’amande salé

Temps de préparation: 15 minutes

Temps de cuisson: 5 minutes

Temps total de recette: 20 minutes

Taille d'une portion: 1 BOL (400g)

Le caramel de dattes au beurre d’amande salé

Ingrédients

  • ❀ 200g de dattes (poids dénoyautées)
  • ❀ 150g de purée d’amandes (4CS bombées) (ou de noix de cajou)
  • ❀ 1 CS d’huile de coco
  • ❀ 15cl d’eau
  • ❀ 1 belle pincée de sel

Préparation

  1. Verser de l’eau bouillante sur les dattes et laisser tremper 15 minutes.
  2. Égoutter les dattes en conservant 15 cl d’eau et verser dans le blender les dattes, la purée d’amande, le sel et l’huile de coco.
  3. Mixer et ajouter l’eau petit à petit jusqu’à obtention d’une texture bien crémeuse. Selon la puissance de votre blender, il faudra peut être ajouter un peu plus d’eau pour aider à mixer. Verser dans un pot et conserver au frais 8/10 jours.
https://ilyswander.com/mes-alternatives-naturelles-au-sucre-raffine/

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Print this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire